Bouton menu
Réussir la transition énergétique

Scénario européen

Calendrier et programme de travail

Un projet en trois phases

  • Préfiguration (2018-2019) : La construction du projet de scénario européen a démarré en 2018 avec une phase de préfiguration. Elle a permis de définir le cadre général du projet, à savoir la construction d’un réseau de partenaires, la définition d’objectifs communs, d’un calendrier de travail et de premières pistes de financement.
  • Développement d’un premier scénario européen (2019-2021) : À court terme (d’ici deux ans), l’objectif est de produire une première trajectoire européenne basée sur les trajectoires nationales, avec un portage du projet essentiellement effectué par l’Association négaWatt, tout en veillant à maintenir impliqués les différents partenaires à différentes étapes de l’élaboration de cet exercice.
  • Approfondissement (2021 – )  : À plus long terme, le souhait est d’enrichir cette première trajectoire par un renforcement des scénarios nationaux et des outils de modélisation et par une plus grande implication des partenaires, afin d’ancrer encore davantage ce scénario européen dans le paysage européen et les débats nationaux des différents États membres. Pour mener à bien cette deuxième étape, un programme H2020 est visé (dépôt des dossiers entre février et septembre 2020, si accepté, démarrage opérationnel du projet mi-2021).

Phase de développement : détail du programme de travail

Le programme de travail de la phase de développement d’un premier scénario européen est établi sur 24 mois.

  • Lancement du dialogue technique (juin 2019 - avril 2020)
    • Validation d’un ordre de mérite de soutenabilité pour définir les fondamentaux communs qui seront appliqués dans le cadre des travaux du projet
    • Elaboration des outils communs permettant l’inter-comparaison, l’agrégation et l’intégration des trajectoires européennes
    • Premiers échanges techniques autour de sujets qui nécessitent un temps d’appropriation et de partage entre les différents partenaires du fait de leur possible importance dans la trajectoire énergétique européenne et de leur traitement actuel dans le débat public ; parmi ces sujets figurent notamment la sobriété, l’industrie ou les CCS.
  • Renforcement des trajectoires nationales (mai 2020 - mars 2021)
    • Compléter les exercices nationaux déjà existants, les enrichir, et relever les niveaux d’ambition de ces trajectoires ; il apparaît en effet de manière à peu près certaine qu’en l’état la somme des exercices nationaux réalisés ne permet pas d’atteindre les objectifs visés.
  • Construire une vision européenne à partir de l’agrégation des visions nationales (décembre 2020 - décembre 2021)
    • Travail d’agrégation des trajectoires proposées et sur leur optimisation pour permettre une intégration dans une trajectoire européenne répondant aux objectifs fixés par le réseau de partenaires. L’élaboration de documents de communication puis leur publication viendra clôturer la première phase de ce projet, la relève devant ensuite être assurée par le programme H2020.

 

En savoir plus sur le financement du projet

> Retour sur la page principale du projet