Bouton menu
Réussir la transition énergétique

Université négaWatt

Programme de l'université 2018

Jeudi 11 octobre

A partir de 18h : Accueil des participants hébergés au Martouret dès le jeudi soir.

20h15 : Repas au restaurant du Martouret (uniquement sur réservation).
Attention : le repas ne pourra être servi en cas d’arrivée tardive.


Vendredi 12 octobre

Vendredi matin

8h - 9h15 : Petit-déjeuner au restaurant du Martouret (uniquement pour les participants ayant réservé un hébergement le jeudi soir).

À partir de 9h30 : Accueil au Martouret
Enregistrement de l’ensemble des participants et accueil autour d’un café et de viennoiseries.

10h30 - 10h40 : Mot d’accueil
Christian Couturier, président de l’Association négaWatt

10h40 - 13h : Mettre en œuvre la transition énergétique dans les territoires
Comment les travaux de négaWatt peuvent-ils être exploités par les territoires ? Comment décliner le scénario négaWatt à l’échelle locale ? Quelle politique énergétique ambitieuse une collectivité peut-elle mettre en place ?

Deux temps permettront d’échanger autour de ces questions :

  • Point de vue régional : présentation de la contribution de négawatteurs à des travaux régionaux :
    • Travail en cours - mené par l’Institut négaWatt auprès de Régions de France et de quatre régions - pour harmoniser les Schémas régionaux d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET),
    • Méthode Destination TEPos, portée par le CLER - Réseau pour la transition énergétique, Solagro et l’Institut négaWatt,
    • Scénarios négaWatt régionaux réalisés par l’institut dans deux régions, et un 3ème en cours,
    • Appui à la réalisation du scénario Occitanie,
    • Temps d’échange avec les participants.

Intervenants : Benoît Verzat, chef de projet à l’Institut négaWatt et Thierry Salomon, vice-président de l’Association négaWatt.

  • Point de vue local : deux retours d’expériences seront présentés :
    • L’exemple de la ville de Grenoble,
      Intervenant : Vincent Fristot, conseiller communautaire au sein de Grenoble-Alpes Métropole et adjoint au maire de la Ville de Grenoble en charge de l’urbanisme, du logement et de l’habitat, et de la transition énergétique,
    • L’exemple d’une collectivité rurale : Biovallée,
      Intervenant : Robert Arnaud, vice-président de la Communauté de Communes du Val de Drôme,
    • Temps d’échange avec les participants.

Pause déjeuner

13h - 14h45 : Repas au restaurant du Martouret (uniquement sur réservation).

Vendredi après-midi

14h45-18h30 : Ateliers thématiques
Six ateliers seront tenus en parallèle. Chacun de ces ateliers aura une durée d’1h30, et se tiendra deux fois. Chaque participant pourra ainsi suivre deux ateliers, entrecoupés d’une grande pause de 45 minutes.

14h45 - 16h15 : Ateliers - session n°1

16h15-17h : grande pause

17h-18h30 : Ateliers - session n°2

>> Descriptif des ateliers thématiques (cliquer pour afficher le détail)

Atelier n°1 : S’approprier le scénario négaWatt en jouant
Destination TEPos est une méthode de sensibilisation et d’appropriation des enjeux de la transition énergétique par les collectivités locales et acteurs locaux, en vue de la construction de plans d’action énergie sur les territoires. Portée par le CLER, Solagro et l’Institut négaWatt, cette méthode s’appuie sur un tableur permettant l’évaluation simplifiée de la situation énergie-climat (diagnostic et potentiels spécifiques à chaque territoire), puis un plateau et des cartes à jouer permettant la co-construction du futur énergétique du territoire (en savoir plus). Les ratios utilisés dans Destination TEPos s’appuient sur le scénario négaWatt (et Afterres2050) : l’animation permet d’illustrer (d’une manière simplifiée) la déclinaison d’un scénario négaWatt à l’échelle locale.
Une version représentative de l’échelle nationale a été développée (damier et cartes pour un territoire fictif d’une agglo de 65 0000 habitants (i.e 65 millions de Français / 1000). Cette dernière version, en cours de test, pourrait être pertinente pour présenter le scénario négaWatt dans les contextes suivants : enseignement supérieur, lycée, animation grand public, etc.
Au cours de cet atelier, les participants pourront expérimenter cette nouvelle version de Destination TEPos et faire part de propositions d’amélioration sur la méthode et sur sa diffusion.
Intervenant : Benoît Verzat, chef de projet à l’Institut négaWatt.

Atelier n°2 : Bilan carbone des bioénergies
Les critiques envers les bioénergies portent aujourd’hui principalement sur leur « bilan carbone ». Jusqu’à récemment, on considérait que les bioénergies étaient neutres du point de vue du carbone, car le CO2 relargué lors de leur combustion correspond à celui absorbé lors de la photosynthèse, et le cycle est bouclé. Or aujourd’hui l’accent est mis principalement – voire exclusivement – sur le climat, et l’argument du bouclage du cycle (qui reste vrai sur le long terme) doit être pondéré selon la durée du cycle. Toutes les filières ne sont pas équivalentes de ce point de vue. Le bilan entre l’effet de substitution et l’effet de séquestration doit être réalisé pour chaque filière et selon les différents itinéraires techniques possibles.
L’objet de l’atelier est de donner les bases de compréhension des différents termes du « bilan carbone » des bioénergies pour mieux comprendre les enjeux, débats et polémiques autour de ces sujets.
Intervenant : Christian Couturier, président de l’Association négaWatt et directeur du pôle énergie-déchet de Solagro.

Atelier n°3 : Contenu énergétique et carbone de l’alimentation
L’alimentation est à l’origine d’environ un quart de notre empreinte carbone. La composition de notre régime alimentaire joue un rôle majeur mais aussi les pratiques agricoles, les lieux de production et de transformation, la demande de transport qui en résulte, les modes d’approvisionnement des ménages jusqu’à la préparation des repas.
Cet atelier vise à discuter des pistes de réduction des émissions de gaz à effet de serre issues de l’alimentation à partir des résultats d’une étude pilotée par le Centre international de recherche sur l’environnement et le développement (CIRED) sur la consommation d’énergie et émissions de gaz à effet de serre issues de l’alimentation des ménages en France (Projet CECAM).
Le temps de présentation sera suivi par un temps d’échanges avec les participants.
Intervenante : Carine Barbier, membre de la Compagnie des négaWatts et ingénieure de recherche au CIRED.

Atelier n°4 : +1,5°C : que nous dit le rapport du GIEC (sortie prévue le 8/10/2018) ?
Quels potentiels physique, technique, économique, politique restent ouverts ? Quelle différence avec le +2°C de l’Accord de Paris sur les impacts ou sur les actions ?
L’atelier consiste en un échange avec les participants sur le contenu et les implications du rapport. Quelques clés sur les caractéristiques politiques d’une trajectoire compatible avec les 1,5°C seront également développées.
Intervenant : Antoine Bonduelle, expert réviseur sur les versions 1 et 2 du rapport du GIEC.

Atelier n°5 : Quels matériaux à l’horizon 2050 ?
La plupart de nos objets de consommation son fabriqués à partir de pétrole et de minéraux dont le gisement est limité. Leur fin de vie génère des déchets et des nuisances. Ce constat nous invite à limiter la consommation de ces objets en favorisant l’allongement de leur durée de vie, leur réparabilité, leur réutilisation et le recyclage des matériaux constituants. Il est également nécessaire de remplacer le pétrole par de la biomasse renouvelable.
Quelles mesures faut-il mettre en œuvre pour relever ce défi et quel impact auront-elles sur notre consommation de matériaux, d’énergie et sur notre empreinte écologique ?
La présentation de l’intervenant sera suivie d’un temps d’échange avec les participants autour de ces différentes questions.
Intervenant : Emmanuel Rauzier, membre de la Compagnie des négaWatts et référent industrie.

Atelier n°6 : Résorber la précarité énergétique en rénovant performant ? Retours et échanges sur le rapport de l’Institut négaWatt
L’Institut négaWatt a réalisé, en partenariat avec la SEM Energies Posit’IF, un rapport publié en juin dernier pour la Ville de Montfermeil dans le cadre du PIA « Ville de demain » : Résorber la précarité énergétique et rénover les passoires thermiques. Solutions innovantes et prêtes à déployer pour rendre accessible à tous la rénovation performante des maisons individuelles (télécharger le rapport - pdf).
Cet atelier sera l’occasion d’échanger sur le contexte de réalisation de cette étude, ses principales conclusions, et sur les interrogations encore ouvertes quant aux modalités de déploiement de ces solutions à l’échelle régionale et nationale (pilotes opérationnels).
Les échanges pourront être orientés autour de 4 axes décrits dans le rapport comme la colonne vertébrale nécessaire au déploiement d’un dispositif de rénovation ambitieux : une offre locale de rénovation complète et performante, un tiers de confiance financier qui propose une offre simplifiée (Offre Unique de Financement), un tiers de confiance qualité, et un tiers de confiance de proximité.
Intervenants : Léana Msika, chargée de projet chez Dorémi, Jeremy Celsan, directeur adjoint de Dorémi.

TEMPS LIBRE
Un moment libre pour rejoindre son hébergement, bavarder ; une belle opportunité d’échanges avant le début de la soirée.

Vendredi soir

19h : Rendez-vous dans la salle plénière (André Pitte) pour un apéritif convivial.

20h15 : Dîner au restaurant du Martouret (uniquement sur réservation) et soirée festive.


Samedi 13 octobre

Samedi matin

8h - 9h15 : Petit-déjeuner au restaurant du Martouret (uniquement pour les participants ayant réservé un hébergement).

9h30 - 10h40 : Présentation d l’étude 100 % gaz renouvelable (disponible en téléchargement sur cette page)
Intervenant : Christian Couturier, président de l’Association négaWatt et directeur du pôle énergie-déchet de Solagro.
Présentation et temps d’échange avec les participants.

10h40 - 11h20 : Les actualités de négaWatt
De l’association à Dorémi en passant par l’institut, les principales actions en cours seront présentées.
Présentation et temps d’échange avec les participants.
Intervenants : Stéphane Chatelin, directeur de l’Association négaWatt, Jeremy Celsan, directeur adjoint de Dorémi.

11h20-11h40 : pause

11h40 - 13h : Activité de plaidoyer de l’Association négaWatt : bilan et perspectives

  • Stratégie nationale bas-carbone et Programmation pluriannuelle de l’énergie,
    Après un bilan du travail de négaWatt dans le cadre de la révision de ces deux outils nationaux de programmation énergétique, un temps d’échange avec les participants sera proposé.
    Intervenants : Yves Marignac et Marc Jedliczka, porte-paroles de l’Association, et Anne Bringault, membre de la Compagnie des négaWatts.
  • Les chantiers à venir,
    Intervenante : Charline Dufournet, chargée des relations publiques et européennes à l’Association négaWatt.

Pause déjeuner

13h - 14h15 : Repas au restaurant du Martouret (uniquement sur réservation).

Samedi après-midi

Pour celles et ceux qui le souhaitent, une visite des bureaux d’Enertech, à Pont-de-Barret, est à nouveau proposée cette année.

15h30 - 17h : Visite des bureaux d’Enertech
Rendez-vous à Pont-de-Barret (65, Les Balcons de l’Amourier) à 15h30 pour une visite commentée par Thierry Rieser, gérant d’Enertech.
Le maintien de cette visite sera confirmé en fonction du nombre de participants.

Pour faciliter l’acheminement de tous, deux navettes seront mises en place :

  • Navette Die >> gare de Valence TGV pour les personnes ne souhaitant pas participer à la visite, départ à 14h30 du parking du Martouret, arrivée prévue aux alentours de 16h à la gare de Valence TGV.
  • Navette Die >> Pont de Barret >> gare de Valence TGV pour les personnes souhaitant effectuer la visite, départ à 14h30 du parking du Martouret, arrivée prévue aux alentours de 18h15 à la gare de Valence TGV.
     !! Attention !! : cette navette ne repassera pas par Die après la visite, elle est uniquement destinée aux personnes souhaitant rejoindre la gare de Valence TGV.