Bouton menu
Réussir la transition énergétique

Revue de presse

Récit climatique-fiction : scénario noir / scénario vert

Libération - 5 décembre 2018



Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn

A l’occasion de la COP 24 qui se tient jusqu’au 14 décembre à Katowice, en Pologne, « Libé » a imaginé la vie d’une famille en 2041, en fonction du respect ou non de l’accord de Paris.

Extrait

« Souria connaît par cœur le scénario négaWatt, c’était son sujet de mémoire. Pour l’écrire, la trentenaire avait notamment interviewé Thierry Salomon, le vice-président de négaWatt. « Une trajectoire claire et réaliste pour la transition écologique pourrait être acceptée par les Français, lui avait-il affirmé il y a dix ans. Rénover 780 000 logements, réduire de près de 60 % la consommation moyenne des voitures, retourner au niveau de la demande en viande des années 90, mettre fin aux importations d’énergies fossiles pour atteindre 100 % d’énergies renouvelables en 2050. Tout en divisant par trois la consommation énergétique. Tout ça est possible et serait extrêmement bénéfique pour l’économie. » Souria est sortie transformée de cet entretien. Et la prophétie s’est réalisée. La jeune femme s’émerveille aujourd’hui de voir comment les surplus d’électricité photovoltaïque l’été, ou éolien en cas de coup de vent, peuvent être transformés en biogaz et donc stockés pour l’hiver, grâce à la technique d’électrolyse. Un casse-tête qui semblait impossible à résoudre il y a quelques décennies, lui affirment ses parents. »

Lire le récit climatique-fiction complet sur le site de Libération

Lire le "Scénario vert" sur le site de Libération

Nos ouvrages