Espace presse Devenez adhérent
Adhérez
Changement style malvoyant Bouton menu
Réussir la transition énergétique

Université négaWatt

Programme de l'Université – Mèze 2022

Les inscriptions sont closes, mais des places peuvent se libérer. N’hésitez pas à nous contacter pour vous inscrire sur liste d’attente : contact@negawatt.org

Vendredi 14 octobre

Vendredi matin

À partir de 10h : Accueil au cinéma Le Taurus
Enregistrement des participant·es et accueil autour d’un café et de viennoiseries.

11h00 : Mot d’accueil

11h10 : Pleins phares sur l’activité du Groupe négaWatt
Association, Institut et Dorémi : le Groupe négaWatt grandit et étend ses activités. Un éclairage s’impose sur les actualités de chaque structure et les synergies considérées entre les trois entités.
Avec :

  • Stéphane Chatelin, directeur de l’Association négaWatt
  • Vincent Legrand, gérant de l’Institut négaWatt et directeur général de Dorémi

12h : De l’extraction au recyclage, les matières premières au cœur de la transition
L’analyse de l’empreinte matière par négaMat conduit à mieux saisir les impacts de la transition énergétique. Jusqu’où pousser les efforts pour limiter cette empreinte ? Si on examine toute la chaîne de valeur, comment prendre en compte les effets liés à l’extraction minière ?
Avec :

  • Emmanuel Rauzier, expert industrie et matériaux de l’Association négaWatt et membre de la Compagnie des négaWatts
  • Judith Pigneur, docteure en génie industriel et experte pour les Amis de la Terre sur les questions minérales
  • Animation par Stéphane Signoret, journaliste et membre de la Compagnie des négaWatts

Pause déjeuner

13h - 14h45 : Repas à la Maison du Temps Libre (juste en face du cinéma Le Taurus), au bord de la plage.

Vendredi après-midi

14h45-18h30 : Ateliers thématiques
Deux sessions d’ateliers d’une durée d’1h30 chacune sont prévues, entrecoupées d’une grande pause de 45 minutes. Chaque participant·e pourra ainsi suivre deux ateliers parmi une liste de six ateliers présentés ci-dessous.

14h45 - 16h15 : Ateliers - session n°1

16h15-17h : Grande pause

17h-18h30 : Ateliers - session n°2

Descriptif des ateliers thématiques (cliquer pour afficher le détail)

 

Atelier 1. Nucléaire, une question d’expert ? Enjeux politiques et éthiques du débat sur les nouveaux EPR
Apparemment déjà actée par Emmanuel Macron, la relance d’un nouveau programme de construction d’EPR est préemptée par un débat d’experts. Au-delà des habituels enjeux techniques et économiques, l’atelier soulève les interrogations d’ordre éthique et politique qui pourraient mobiliser tous les citoyens.


—  Animé par Yves Marignac, chef du pôle expertise nucléaire et fossiles de l’Institut négaWatt et Manon Besnard, chargée de mission à l’Institut négaWatt

 

Atelier 2. Les gaz renouvelables, indispensables alliés de la transition énergétique
Souvent ostracisé à cause du méthane d’origine fossile, le vecteur gaz a pourtant un rôle de premier plan à jouer dans la transition énergétique. L’atelier s’intéressera aux options mobilisables de gaz renouvelables (biogaz, méthane de synthèse, hydrogène), leurs poids et rôles respectifs dans le système énergétique de demain et les freins et leviers à leur développement.


—  Animé par Simon Métivier, responsable projets gaz renouvelables à Solagro

 

Atelier 3. Comment évaluer l’impact de la transition sur la biodiversité
L’extinction de masse qui touche actuellement des espèces animales et végétales dans le monde entier peut être contenue si des mesures adaptées sont prises rapidement, par exemple dans le secteur agricole. Cet atelier examine les options de transition écologique qui ont un impact positif sur la biodiversité et la manière de les évaluer.


—  Animé par Caroline Gibert, responsable de l’activité agroécologie et biodiversité à Solagro et Christian Couturier, directeur général de Solagro

 

Atelier 4. Quelle influence des retours d’expériences sur les choix politiques de rénovation des logements, et vice-versa ?
Annoncée comme priorité n°1 depuis 15 ans, la rénovation énergétique des logements peine encore à aller vers des solutions complètes et performantes. Pourtant, de nombreux retours d’expériences en individuel et collectif donnent des indications pour orienter les politiques de rénovation. Inversement quelles politiques peuvent inciter à de bons choix opérationnels ?


—  Animé par Thierry Rieser, gérant d’Enertech avec Raphaël Claustre, directeur d’Ile-de-France Énergies et Camille Julien, responsable de l’équipe technique et pédagogique de Dorémi

 

Atelier 5. Dynamique de changement : mettre l’humain au cœur de la transition énergétique
Une transition énergétique d’envergure requiert une forme d’appropriation individuelle des grands enjeux pour les transformer en choix personnels. À l’occasion de la sortie du scénario négaWatt 2022, l’Institut négaWatt souhaite partager sa démarche et ses propositions afin de de donner à chacun – professionnels de l’énergie, décideurs, services de collectivités, acteurs économiques, associatifs et citoyens – des clés pour engager une transition écologique efficace et bénéfique pour tous. L’atelier aborde la manière d’accompagner ce changement en faisant appel au vécu de chacune et chacun.


—  Animé par Laure Charpentier, chargée de mission à l’Institut négaWatt et Jeremy Celsan, responsable pédagogique à l’Institut négaWatt

 

Atelier 6. Partagez vos astuces pour parler de sobriété en toute circonstance !
Qui ne s’est pas déjà senti seul·e lors d’un dîner pour expliquer ce qu’est la sobriété aux convives ? Ou à la pause-café quand des collègues rivalisent sur leurs voyages en avion toujours plus loin toujours plus nombreux ? Cet atelier un peu spécial – ludique et convivial – d’improvisation collective vous donnera l’occasion de partager vos astuces "en situation" et d’arriver à improviser en toute circonstance...


—  Animé par Emmanuelle Bertho, compagnie Fous Allier

TEMPS LIBRE
Un moment libre pour rejoindre son hébergement, bavarder ; une belle opportunité d’échanges avant le début de la soirée.

Vendredi soir

19h : Rendez-vous à la Maison du Temps Libre (juste en face du cinéma Le Taurus) pour fêter les 20 ans (+1) de l’Association négaWatt lors d’un apéritif, suivi d’une soirée festive et conviviale autour d’un dîner.

Samedi 15 octobre

Samedi matin

9h30 : Le scénario européen arrive !
Lancés depuis quatre ans, les travaux de l’Association négaWatt et de ses partenaires européens vont aboutir à un premier exercice de scénarisation fin 2022. L’Université est l’occasion d’en présenter les principales tendances et les enjeux associés à son portage dans le débat politique européen.
Avec :

  • Stephane Bourgeois, responsable Relations et politiques européennes de l’Association négaWatt,
  • Neil Makaroff, responsable Europe au Réseau Action Climat.

10h : 2022-2027 : cinq ans pour débattre ou pour agir ? Les deux mon cher Watson !
Commencé sous le signe de la planification écologique, le second quinquennat d’Emmanuel Macron a de nombreux défis à relever. Au regard des enseignements des différents travaux prospectifs (négaWatt, Ademe, RTE), quelles sont les priorités ? Comment mener de front une mise en œuvre rapide des mesures de transition dans une configuration politique plus que jamais instable ?
Avec :

  • Anne Bringault, coordinatrice des programmes au Réseau Action Climat,
  • Thierry Salomon, vice-président de l’Association négaWatt,
  • Karine Gavand, directrice du bureau France de la Fondation européenne pour le Climat (ECF)

11h : Pause

11h30 : Sobriété : en douceur ou à marche forcée ?
La sobriété fait la Une des journaux et apparaît dans les débats publics comme une solution à la crise énergétique actuelle. Quelles formes peut-elle prendre au quotidien ? Quels déterminants sociaux font que certain·es vont l’accepter et au contraire que d’autres vont s’y opposer ? Quels sont les leviers pour lever les résistances et intégrer la sobriété dans les choix individuels et dans les orientations politico-économiques ? Cette table-ronde évoquera ces aspects, en cherchant la signification de la notion de sobriété et en discutant deux horizons temporels : le déploiement de long terme de pratiques sobres par les entreprises, les collectivités et les citoyen·nes ; et le besoin de mesures plus radicales (évolution du rapport au travail, rationnement, baisse des inégalités) face à l’urgence climatique.
Avec :

  • Dominique Méda, professeure des universités, directrice de l’Institut de recherche interdisciplinaire en sciences sociales à l’Université Paris Dauphine,
  • Mathilde Szuba, maître de conférences en science politique.

12h45-13h : Clôture de l’Université

13h : Retrait des paniers-repas