Bouton menu
Réussir la transition énergétique

Acteurs de la COP21 : l’interview de Stéphane Chatelin

Connaissance des énergies - 11 décembre 2015



Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn

Interview de Stéphane Chatelin, directeur de l’Association négaWatt

Extrait

Les discussions consacrées à l’énergie à la COP21 ont principalement porté sur les désinvestissements des énergies fossiles ainsi que sur les initiatives favorisant le développement des énergies renouvelables. Il n’a en revanche pratiquement pas été question de « sobriété énergétique ». Nous avons interrogé Stéphane Chatelin, directeur de l’Association négaWatt qui en fait un outil central de la baisse de nos consommations d’énergie dans le cadre de la lutte contre le changement climatique.

1) Vous venez d’actualiser le Manifeste négaWatt. Quels en sont les principales conclusions ?

L’objectif de notre scénario est de parvenir en France à un mix énergétique reposant à 100% sur les énergies renouvelables (EnR) en 2050. L’essentiel de ce travail qui repose sur le triptyque sobriété/efficacité/énergies renouvelables est réplicable dans d’autres pays.

Lire l’article complet sur le site de Connaissance des énergies

Nos ouvrages