Bouton menu
Réussir la transition énergétique

L’équipe salariée

L’équipe salariée de l’Association négaWatt est actuellement composée de dix personnes, dont cinq à temps partiel.

 

Céline BELLE
Chargée de gestion administrative et comptable

Céline apporte son soutien à l’Association négaWatt depuis 2018 sur les aspects administratifs et comptables. Elle est salariée en temps partagé avec les trois structures du Groupe négaWatt (association, institut et Dorémi) et intervient ainsi pour l’association à temps partiel.

Stephane BOURGEOIS
Chargé d'études énergie-climat

Depuis avril 2020, Stephane met son parcours international au service des activités européennes de l’association, dont le projet en cours de scénario européen de transition énergétique. Il contribue également aux travaux d’analyse et de prospective de négaWatt.

Stéphane CHATELIN
Directeur

Depuis 2011, Stéphane coordonne les travaux réalisés par les bénévoles et les salariés de l’association, assure le pilotage administratif et financier de la structure, et contribue au travail de représentation de l’association, aux côtés des porte-paroles. Ingénieur de formation, il participe également au travail d’expertise mené par l’association ; il a notamment co-réalisé la partie mobilité du scénario négaWatt.

Stéphanie CLAIRET
Chargée de communication

Stéphanie assure depuis 2012 la communication opérationnelle de l’Association négaWatt qui comprend la réalisation de publications, l’animation du site internet et des réseaux sociaux, l’organisation d’événements comme l’Université négaWatt, ainsi que la communication interne auprès des adhérents et donateurs.

Mathilde DJELALI
Chargée d'études prospectives

Depuis août 2019, Mathilde assure la réalisation technique du projet de scénario de transition énergétique européen porté par l’association. Ingénieure de formation, elle contribue aux travaux de prospective et d’analyse de l’association, à l’échelle nationale comme européenne. Elle participe également à la rédaction d’articles pour le site Décrypter l’Énergie.

Charline DUFOURNET
Chargée des relations publiques et européennes

Depuis 2018, Charline travaille en lien avec les porte-paroles de l’association sur les actions de plaidoyer mises en œuvre auprès des décideurs politiques et acteurs économiques. Elle coordonne par ailleurs le développement du projet de scénario de transition énergétique européen porté par l’association et participe à la recherche de financements pour soutenir les projets menés par négaWatt.

Thierry HANAU
Expert industrie

Thierry a rejoint l’association en octobre 2019. Il est salarié d’un grand groupe industriel du secteur électrique, détaché pendant un an pour l’Association négaWatt. Ingénieur de formation, il apporte son expérience, notamment dans les secteurs automobile et numérique, pour contribuer à l’élaboration de la partie industrielle du scénario négaWatt.

Catherine HENRY
Chargée de vie associative

Depuis juillet 2020, Catherine s’occupe de la vie associative de l’Association négaWatt. Elle intervient ainsi dans la gestion des relations avec les bénévoles pour la diffusion des travaux de l’association (suivi des demandes d’intervention notamment), mais aussi avec les adhérents et donateurs. Elle soutient également l’équipe salariée pour le suivi administratif et financier dans le cadre des projets européens.

Yves MARIGNAC
Chargé de projet

Engagé de longue date dans des activités d’expert et de consultant sur les questions nucléaires et énergétiques, et porte-parole de l’Association négaWatt à titre bénévole, Yves Marignac a intégré l’équipe salariée depuis 2017 à temps partiel. Il travaille au développement des travaux d’analyse prospective de négaWatt, au dialogue technique avec les différents acteurs institutionnels concernés par ces travaux, ainsi qu’au déploiement du projet de scénario européen porté par l’association.

Jonathan VAVRE
Chargé d'études énergie-climat (stage)

Jonathan a rejoint l’association en septembre 2020 et plus particulièrement l’équipe travaillant sur le projet de scénario européen. Il contribuera ainsi à alimenter les travaux prospectifs sur le secteur industriel, à définir le cadrage méthodologique pour le renforcement des trajectoires nationales et à rechercher des données nationales pour les pays non couverts par le réseau de partenaires. Avant cela, Jonathan a notamment réalisé un mémoire sur "Les politiques publiques de sobriété énergétique dans les villes" dans le cadre de ses études.