Bouton menu
Réussir la transition énergétique

Publications

Note - La sobriété énergétique

Pièce cachée mais essentielle du puzzle d’un accord ambitieux et équitable



Durant la COP 21, l’Association négaWatt s’est associée à la Fondation Nicolas Hulot pour publier une note rappelant l’importance de la sobriété énergétique pour la mise en œuvre d’une lutte contre le changement climatique ambitieuse, efficace et juste.

L’énergie, sa maîtrise et plus particulièrement la sobriété restent aujourd’hui totalement absentes du projet d’accord de Paris.

La lutte contre le changement climatique passe par une transition énergétique qui repose pourtant non seulement sur une révolution technologique, avec l’avènement des énergies renouvelables, mais aussi sur une révolution sociétale, à travers un nouveau regard sur nos usages. La consommation d’énergie n’est pas une fin en soi : ce sont les services rendus par cette énergie – l’éclairage, le chauffage et le froid, le transport, la production de biens – qui comptent. Et ce n’est pas du tout la même chose !

En effet, toutes les consommations d’énergie ne fournissent pas le même niveau de service : quand certaines répondent à des besoins de première nécessité, d’autres sont futiles, inutiles voire nuisibles. Cette perspective ouvre un vaste champ d’intelligence individuelle et collective : la sobriété énergétique. Cette démarche de modération sur les services rendus par la consommation d’énergie rompt avec la surconsommation qui soustend le modèle actuel.


Document(s) à télécharger

  Note sur la sobriété énergétique (pdf - 250 Ko)

À lire également

Du 30 novembre au 12 décembre 2015
COP21 à Paris
- septembre 2016
Dans le cadre de la COP21, conférence climatique internationale qui s’est déroulée du 30 novembre au 12 décembre 2015 à Paris, l’Association négaWatt est intervenue lors de plusieurs événements.