Bouton menu
Réussir la transition énergétique

Prospective européenne

Un scénario de transition énergétique pour l'Europe

En partenariat avec plusieurs acteurs européens, l’Association négaWatt lance la construction d’un scénario de transition énergétique qui permettrait d’atteindre la neutralité carbone en Europe en 2050, tout en s’appuyant exclusivement sur des sources d’énergies renouvelables. Après une première phase de préfiguration, le projet débutera officiellement à la rentrée 2019.

 

Construire une trajectoire énergétique européenne ambitieuse

La signature en 2015 de l’Accord de Paris a renforcé la nécessité d’une action forte de l’ensemble des pays du monde en faveur du climat. Dans ce contexte, l’adoption d’une stratégie européenne ambitieuse de transition énergétique semble indispensable.

Si la Commission européenne affirme sa volonté de porter le projet d’une Union de l’Énergie, celui-ci reste limité par l’absence de dialogue avec et entre les États membres sur la définition de ce que pourrait être cette stratégie énergétique européenne. On constate également l’absence d’une vision portant un niveau d’ambition sur l’ensemble des enjeux de soutenabilité, au-delà des seules questions technologiques.

L’objectif de l’Association négaWatt est donc de proposer une trajectoire énergétique à l’échelle européenne, qui évalue l’ensemble des potentiels de maîtrise de la demande (sobriété et efficacité énergétique) et de développement des énergies renouvelables, s’appuyant sur une réelle coordination des stratégies nationales.

Accord de Paris sur le climat  : il a fait suite aux négociations qui se sont tenues fin 2015 lors de la Conférence de Paris sur le climat (COP 21). Cet accord, signé par la quasi-totalité des pays reconnus par l’Organisation des Nations-Unies, vise à contenir le réchauffement climatique « nettement en-dessous de + 2°C par rapport aux niveaux préindustriels » et « à poursuivre les efforts pour limiter la hausse des températures à 1,5 °C ».

Sobriété, efficacité, énergies renouvelables

Les fondamentaux de la démarche négaWatt seront questionnés dans chaque pays et à l’échelle européenne : quels potentiels pour la sobriété, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables ? Une attention particulière sera portée sur la sobriété énergétique, autrement dit consommer moins et mieux (sans revenir à la bougie). Le potentiel de la sobriété est considérable mais très peu intégré aujourd’hui dans les politiques européennes.

> Témoignages de nos partenaires - La sobriété énergétique : vers une transition énergétique ambitieuse en Europe

Un réseau d’acteurs européens

Ce projet est mené en partenariat avec des acteurs nationaux et européens afin de prendre en compte autant que possible les particularités des États membres.

Fondé sur une approche collaborative, le projet permet d’engager une réelle dynamique d’échanges et de coordination entre les acteurs clés européens impliqués dans le développement de stratégies climat et énergie. Les partenaires seront amenés à questionner ensemble leurs travaux et leurs approches de modélisation, dans l’optique de renforcer collectivement les capacités et l’ambition de chacun.

Le réseau aujourd’hui constitué autour du projet rassemble une vingtaine de partenaires, couvrant 15 pays européens. D’autres partenaires pourraient les rejoindre prochainement.

> Communiqué de presse – 11 avril 2019 - Un réseau d’acteurs mobilisés pour une transition énergétique en Europe

Liste des partenaires - Établie au 24/07/2019

BE : ICEDD LI : Lithuanian Energy Institute (LEI)
BG : ZA ZEMATIA LV : GREEN LIBERTY - ZALA BRIVIBA
DK : INFORSE EUROPE PL : WISE EUROPA
FR : NEGAWATT PT : ZERO
DE : FRAUNHOFER ISI ; WUPPERTAL ; OEKO INSTITUT SE : AIR CLIM
ES : ECOSERVEIS, GCTFN CH : Haute Ecole de Genève (HEG) ; NEGAWATT CH
HU : KLIMAPOLITIKA ; REKK UK : Center for Alternative Technologies (CAT)
IT : LEGAMBIENTE ; EURAC

Un projet pluriannuel

La construction du projet de scénario européen a démarré en 2018 avec une phase de préfiguration. Elle a permis de définir le cadre général du projet, à savoir la construction d’un réseau de partenaires, d’un positionnement et d’une méthodologie commune, d’un calendrier de travail et de premières pistes de financement.

A l’automne 2019, cette phase laissera place au lancement officiel du projet et à sa mise en œuvre concrète. Nous avons pour objectif de publier une première analyse européenne à l’horizon 2021, afin de formuler des premières conclusions et propositions de mesures. La date exacte de finalisation de l’exercice dépendra d’un certain nombre de facteurs liés par exemple à la diversité d’acteurs et de pays impliqués dans le projet, ainsi que l’accès à certaines données.

Financement du projet

Plusieurs sources de financement sont mobilisées pour ce projet : le financement participatif citoyen, le mécénat, le partenariat avec des entreprises et le soutien de fondations.
Le fonds de dotation Watt for Change, la European Climate Foundation et la Fondation pour le Progrès de l’Homme ont d’ores et déjà contribué au financement de la phase de préfiguration du projet. Au cours de premier semestre 2019, une campagne de financement participatif citoyen a permis de rassembler 51760 €. D’autres pistes sont actuellement en cours de validation.


Mis à jour le 24/07/2019