Bouton menu
Réussir la transition énergétique

Association négaWatt

Scénario européen : point d’étape

Tableau de bord des indicateurs et avancée des groupes thématiques



Depuis le lancement du dialogue technique avec nos partenaires européens à l’automne 2019, les premières briques du scénario européen ont été posées.

L’Association négaWatt travaille depuis plusieurs mois sur la construction d’un tableau de bord des indicateurs, qui sera prochainement envoyé à l’ensemble des partenaires. Ce tableau liste les données d’entrée et de sortie à traiter et suivre dans le cadre de ce projet collectif. C’est au moyen de ce tableau que nous allons collecter les hypothèses et données d’entrée de l’ensemble de nos partenaires. Le recueil de ces informations va nous permettre de modéliser chaque trajectoire nationale au moyen d’un outil de modélisation commun, dont le développement commencera au mois de mai. Ce tableau de bord – commun pour l’ensemble des trajectoires nationales – servira par la suite d’interface pour la comparaison de ces différents exercices nationaux.

En parallèle du développement de ces outils, les groupes de travail thématiques progressent également. Les deux groupes sur la sobriété énergétique – dans les bâtiments et dans les transports – ont commencé leur travail d’exploration en établissant chacun une liste la plus exhaustive possible des indicateurs de sobriété dans ces deux secteurs. Ce riche travail a permis de discuter d’indicateurs assez novateurs, a priori davantage qualitatifs. S’en est suivi un partage d’informations sur la couverture de ces indicateurs (souvent inédits) dans les scénarios nationaux actuels des partenaires ainsi que sur la capacité de chacun à les aborder avec ses propres outils, son expertise et les données disponibles dans son pays. Cela a permis d’identifier différentes contraintes et besoins et éclaire le travail actuel de ces groupes pour retenir une base commune d’indicateurs et préciser pour chacun leur utilisation dans le travail de scénarisation.

A la demande du groupe de travail sur la sobriété énergétique dans les transports et pour faciliter ce travail de sélection, un webinaire a été organisé le 14 avril sur la modélisation du secteur des transports. Il a porté sur des aspects méthodologiques (types d’indicateurs considérés et leur traitement dans les modèles), les apports des sciences sociales et les liens qui peuvent être faits entre sociologie de la mobilité et exercices de modélisation.

Le troisième groupe de travail sur l’industrie et les matériaux a la responsabilité d’élaborer une méthodologie simplifiée d’intégration de ces secteurs dans les trajectoires nationales puis dans leur agrégation à l’échelle européenne. Une première liste d’indicateurs a pour cela été établie et sera prochainement soumise à l’ensemble des partenaires afin de mieux appréhender leurs capacités à mettre en œuvre cette approche simplifiée.

Retour sur la page Scénario européen