Espace presse Devenez adhérent
Adhérez
Changement style malvoyant Bouton menu
Réussir la transition énergétique

Scénario négaWatt 2022

Le projet Actualités Kit de diffusion
Financement participatif
Cette campagne de financement participatif est maintenant terminée.

Un immense MERCI à toutes les personnes qui ont participé à cette campagne !

Si vous le souhaitez, il est encore possible de soutenir les travaux de l’Association négaWatt en devenant adhérent ou en faisant un don via ce formulaire en ligne.

Engageons une transition écologique et solidaire !

En 2021, l’Association négaWatt souhaite renouveler son scénario de transition énergétique. Au-delà de l’actualisation des données, ce scénario s’accompagnera d’un renforcement de plusieurs volets, d’un plan d’action opérationnel à destination des décideurs ainsi que de nouveaux outils facilitant l’appropriation par le plus grand nombre des problématiques énergétiques et des solutions que nous proposons.

L’objectif de l’ensemble de ce projet est de donner à chacun - professionnels de l’énergie, décideurs, citoyens, etc. - des clés pour engager une transition écologique efficace et bénéfique pour toutes et tous.

 

 

Je contribue

Partagez cette campagne : Partager sur LinkedIn Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Un scénario, un plan d’action, des outils pour comprendre

Si la nécessité de répondre aux enjeux énergétiques et climatiques est de plus en plus partagée, l’action de la France reste insuffisante et trop lente au regard des risques qui pèsent sur les générations actuelles et futures. Nous n’avons plus le temps de tergiverser, nous devons agir !

En 2021, l’Association négaWatt souhaite actualiser mais aussi renforcer ses travaux et ses propositions afin de répondre à cette urgence. À court terme, ce travail devra permettre d’alimenter le débat public à venir dans le cadre des prochaines élections présidentielles. Il est également un outil indispensable pour alimenter le dialogue régulier entre négaWatt et de nombreux acteurs de l’énergie.

Ce projet s’articulera autour de trois axes complémentaires décrits ci-dessous.

 

Découvrez le détail de l’axe 1

Construire un scénario énergétique, ce n’est pas prédire ni prévoir l’avenir, c’est représenter une évolution possible de nos modes de consommation et de production d’énergie. Il s’agit de décrire un chemin et d’en préciser les étapes intermédiaires permettant d’atteindre des objectifs de long terme. C’est un outil indispensable pour éclairer les choix qui pourront être faits, puisqu’il apporte des éléments chiffrés sur ce qu’il est techniquement et physiquement possible de réaliser.

À l’Association négaWatt, nous pensons que les enjeux climatiques et énergétiques ne peuvent se résumer à la seule question des émissions de dioxyde de carbone (CO2) et à un choix en faveur d’une source d’énergie plutôt qu’une autre. Si notre angle d’analyse est bien énergétique, avec un découpage par secteur d’activité (bâtiment résidentiel et tertiaire, transport de personnes et de marchandises, industrie, agriculture) ; notre approche est systémique et multicritères. Elle intègre notamment d’autres enjeux que représentent l’effondrement de la biodiversité, la précarité énergétique, la raréfaction des ressources (énergies fossiles, métaux, etc.), les risques technologiques, la pollution atmosphérique et plus globalement les risques sanitaires, etc.

  • Quoi de neuf dans le prochain scénario ?

Triptyque négaWattCinq années séparent le précédent scénario négaWatt de l’exercice en cours. Si cela justifie en soi une actualisation, celle-ci trouve des motivations plus profondes dans les mutations technico-économiques (amélioration de l’efficacité des appareils, nouveaux outils de gestion du système électrique, etc.) et sociétales (nouvelles pratiques de télétravail, nouvelles mobilités, etc.) qui sont à l’œuvre, en France comme dans le monde.

Le scénario négaWatt 2017 nous a montré qu’il était possible d’atteindre en France une neutralité climatique (zéro émissions nettes de gaz à effet de serre, tous gaz confondus) à l’horizon 2050, tout en s’appuyant essentiellement sur des énergies renouvelables.

Dans ce nouvel exercice nous souhaitons approfondir ces perspectives en étudiant de manière plus détaillée l’impact d’un tel scénario sur les ressources et matières premières, ainsi que sur notre empreinte carbone (incluant par exemple l’impact de la production de nos biens de consommations hors du territoire français). Certains domaines feront l’objet d’un focus spécifique comme l’industrie, le numérique, les mutations professionnelles.

Ce scénario sera également le premier à s’intégrer dans une réflexion à l’échelle européenne, en lien avec le projet de scénario européen coordonné par notre association.

+ Pour plus de détails sur la méthodologie et les nouveautés du scénario négaWatt 2022, téléchargez ce document (PDF - 6 pages).

Découvrez le détail de l’axe 2

Si le scénario négaWatt décrit une trajectoire physique chiffrée, sa mise en œuvre est conditionnée par l’existence d’un cadre adapté. C’est tout l’enjeu de notre action de plaidoyer.
Notre association entretient des échanges réguliers depuis de nombreuses années avec des décideurs politiques et économiques afin de construire en France des politiques et mesures permettant d’engager la transition que nous proposons. Cela a notamment permis l’appropriation du concept de « sobriété énergétique » ainsi que le quasi-consensus autour de la nécessité d’agir sur la demande d’énergie et de réduire nos consommations. Parmi les résultats concrets obtenus - très souvent en lien avec l’action d’autres acteurs également impliqués -, on peut par exemple noter l’objectif inscrit dans la loi d’une division par deux de la consommation d’énergie finale à l’horizon 2050, l’objectif de neutralité carbone à l’horizon 2050, l’instauration d’un bonus-malus sur l’achat des véhicules ou encore, plus récemment, l’évolution du projet de réforme du Diagnostic de performance énergétique.

Afin de soutenir la mise en application du scénario négaWatt, nous souhaitons aller plus loin dans les politiques et mesures que nous proposerons. Ce plan d’action destiné aux décideurs devra permettre d’accompagner les mutations des différents secteurs d’activité structurant notre quotidien tout en tenant compte des impacts sociaux induits. Par exemple, l’instauration d’une obligation de rénovation doit s’accompagner de mécanismes protégeant et accompagnant les foyers les plus modestes.

Afin d’apporter des propositions clés dans le débat présidentiel de 2022, notre plan d’action apportera un focus sur les actions structurantes à mettre en œuvre dans les cinq prochaines années. Ces propositions seront mises en discussion auprès d’acteurs politiques, économiques et sociaux.

Découvrez le détail de l’axe 3

Qu’il s’agisse de décideurs politiques et économiques, de professionnels de l’énergie, d’étudiants mobilisés par ces enjeux, d’établissements d’enseignement supérieur, de collectivités territoriales, et plus largement de l’ensemble des citoyens souhaitant trouver des réponses aux problématiques environnementales actuelles, tous doivent pouvoir accéder à des ressources et se les approprier.

Pour cela, nous décrirons les tenants et les aboutissants de cette nécessaire transition énergétique, les impacts concrets dans la vie de tous les jours. L’objectif est de « donner à voir » les solutions opérationnelles et les initiatives développées sur nos territoires. Ces éléments seront intégrés dans nos supports de communication classiques (site web, vidéo, brochures, etc.). Nous souhaitons également imaginer de nouvelles formes de diffusion au travers par exemple de collaborations avec le milieu artistique et culturel (exposition, spectacle, ouvrage, etc.).

À noter : Cette campagne participative ne correspondant pas à la totalité du financement du projet, les paliers proposés ne sont qu’une illustration de l’utilisation des sommes collectées. Ils ne reflètent pas l’investissement complet de l’association pour chaque axe de travail (cf. rubrique ci-dessous sur le financement du projet).

L’Association négaWatt

Ce projet est entièrement réalisé par l’Association négaWatt. Notre association apporte depuis 20 ans sa contribution à la mise en œuvre d’une transition énergétique en France, en proposant un scénario prospectif à l’horizon 2050 fondé avant toute chose sur plus de sobriété dans nos consommations d’énergie.

  • Une approche globale des enjeux énergétiques et climatiques

Depuis sa création, l’Association négaWatt défend une approche globale des questions énergétiques et climatiques afin de proposer un scénario réduisant autant que possible l’impact de nos modes de vie sur la planète.
Autrement dit, s’il nous faut agir pour nous défaire de notre dépendance aux énergies fossiles et pour réduire nos émissions de CO2, nous devons aussi nous préoccuper d’autres défis d’envergure comme la réduction de l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre, la réduction de toutes les formes de pollution et de détérioration de notre cadre de vie, la préservation de l’ensemble de nos ressources (matières premières, etc.) et du vivant (biodiversité, eau, air). La crise sanitaire en cours est une manifestation supplémentaire de l’urgence pour nos sociétés de faire évoluer nos modes de vie et nos comportements.

  • Des professionnels de terrain aux compétences complémentaires

L’Association négaWatt rassemble dans ses membres actifs de nombreux ingénieurs spécialisés dans des domaines complémentaires (bâtiment, mobilité, production d’énergie, études et mesures, etc.). Ils sont entourés de nombreux autres professionnels issus de secteurs variés (architecture et urbanisme, sciences économiques et sociales, stratégies territoriales, etc.). Tous apportent leur expérience et leurs retours de terrain au service du projet collectif de notre association.

C’est à la fois la justesse et la rigueur de nos travaux mais aussi leur ancrage dans des expérimentations concrètes qui ont permis à négaWatt d’être écouté et crédible aux yeux de nombreux acteurs. En parallèle de son action de plaidoyer auprès des décideurs politiques, l’Association négaWatt entretient des échanges réguliers avec de plus en plus de think tanks, d’acteurs associatifs et syndicaux, d’entreprises, etc.

Un financement équilibré et diversifié

La réalisation du scénario négaWatt est avant tout rendue possible par la forte implication d’une quinzaine de bénévoles-experts de l’association, pour la plupart membres de la Compagnie des négaWatts. Ce sont eux qui assurent l’essentiel de la production technique.

Ce travail bénévole est soutenu par une équipe salariée qui contribue notamment à la coordination d’ensemble du projet, au soutien technique sur certains aspects du scénario, à la formulation des propositions de politiques et mesures adossées au scénario ainsi qu’à la réalisation et la diffusion des supports de communication.

Dans le cadre de cette campagne de financement participatif, nous recherchons la somme de 70 000 €, permettant de contribuer aux trois axes principaux du projet.
Cela correspond à la part « citoyenne » du financement total du projet estimé à 280 000 € en 2021 (incluant une valorisation des contributions bénévoles).

À l’image du financement de notre association, nous souhaitons que ce projet ne dépende pas d’une seule source de financement mais de contributions diversifiées.
Tous les bilans financiers (ainsi que les rapports d’activité) de notre association sont disponibles sur cette page web.

Budget - campagne de financement participatif

Les contreparties

Les contreparties proposées dans le cadre de cette campagne s’inscrivent dans la continuité de la démarche négaWatt, fondée notamment sur la sobriété. Nous n’avons pas souhaité, par principe, offrir d’objets publicitaires ou autres « goodies » peu en phase avec nos valeurs. En revanche, nous vous proposons plusieurs documents, ouvrages ou temps d’échanges collectifs sur l’énergie avec nos experts (et même avec des artistes…).

Retrouvez le détail des contreparties ci-contre.

Avantage fiscal

En tant qu’association déclarée d’intérêt général, à but non lucratif, les dons apportés à l’Association négaWatt ouvrent droit à une réduction d’impôt : 66 % du montant versé pour les personnes soumises à l’impôt sur le revenu, 60 % pour les entreprises (déductible de l’impôt sur les sociétés).

Un reçu fiscal sera délivré à chaque donateur en janvier 2022.

Crédit photos : pexels/Andre Furtado ; pixabay/user:4653867 ; pexels/Eduardo Rosas ; pexels/Monoar Rahman ; pexels/Mateusz Dach

 

860
contributions
113 137 €
sur 70 000 €
0
jour(s) restant(s)
La campagne se termine le 25/04/2021