Bouton menu
Réussir la transition énergétique

Le rôle des matériaux de construction dans la transition énergétique

Comment massifier l’emploi des matériaux biosourcés et géosourcés ?



À la suite de son Assemblée Générale annuelle, organisée le samedi 2 juillet 2016 au FIAP Jean Monnet à Paris, l’Association négaWatt proposait une conférence publique ouverte à tous.

L’ensemble des interventions a été enregistré, il vous est ainsi possible de les écouter ci-dessous et de télécharger les diaporamas présentés.

Écologiques, sains, naturels, biosourcés, géosourcés… autant de termes qui désignent des matériaux vieux comme le monde, redécouverts après des décennies de mépris. Renouvelables, recyclables, souvent produits ou déchets de l’agriculture et de la forêt, ils sont désormais en plein essor. De plus en plus de professionnels et de collectivités locales affirment ainsi leur volonté de participer à la transition écologique autour de filières en circuits courts, qui valorisent nos ressources et créent des emplois en milieu rural.

L’objectif de cette rencontre était de témoigner des démarches alternatives pour favoriser les échanges de savoir-faire et la dissémination rapide de bonnes pratiques autour de l’emploi créatif de matériaux « éco-locaux » : bois, pierre, terre crue, paille, chanvre, chaume, etc.

Pistes et enjeux

  • Retour au contexte : la nouvelle architecture française en matériaux éco-locaux
    Dominique GAUZIN-MÜLLER, directrice de collections des éditions Museo, membre de la Compagnie des négaWatts
  • Matériaux biosourcés : l’enjeu pour les ressources agricoles et forestières
    Christian COUTURIER, directeur du pôle énergie/déchet de Solagro, président de l’Association négaWatt

Retours d’expériences

  • Les bureaux d’IZUBA énergies : une réponse optimisée matériaux-énergie-confort
    Thierry SALOMON, responsable développement d’IZUBA énergies, vice-président de l’Association négaWatt

Regard vers l’avenir

  • Construire en matériaux biosourcés : comment lever les freins réglementaires ?
    Olivier GAUJARD, assistant à maîtrise d’ouvrage (AMO) pour l’utilisation des matériaux biosourcés dans la construction

Conférence de clôture


À lire également