Bouton menu
Réussir la transition énergétique

Plaidoyer

2017-2018

Révision de la Stratégie nationale bas-carbone et de la Programmation pluriannuelle de l’énergie

La France s’est dotée, avec la Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte d’août 2015, de deux outils complémentaires de programmation nationale de son action : une Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) à court-moyen terme et une Stratégie nationale bas-carbone (SNBC) à long terme. Après un premier exercice assez timide en 2016, la Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC) a mis en chantier une nouvelle version de ces deux feuilles de route.

Entre les annonces du ministre de la Transition écologique et solidaire sur le report, au-delà de 2025, de l’objectif de réduction à 50 % de la part du nucléaire, et l’inscription d’un nouvel objectif de neutralité carbone à 2050 dans le cadre du Plan Climat, l’exercice est crucial. La DGEC s’appuie pour cela sur un processus de concertation avec différentes parties prenantes et avec le public. L’Association négaWatt s’implique dans la révision de ces deux exercices pour pousser l’ambition des mesures et faire valoir ses propositions.

Premier des chantiers, la révision du scénario de prospective énergétique de la DGEC, qui fixera le cadre de la SNBC. Ce scénario doit servir de référence pour proposer la mise en œuvre de mesures et politiques supplémentaires à celles qui existent aujourd’hui, afin d’atteindre les différents objectifs fixés dans la loi de transition énergétique votée en 2015 et dans le Plan Climat (division par deux de la consommation d’énergie, réduction de la part du nucléaire à 50 %, atteinte de la neutralité carbone à horizon 2050, etc.).

Après une première consultation publique lancée à la fin de l’année 2017, la DGEC a travaillé tout au long de ce semestre en coopération avec les différentes parties prenantes pour enrichir son scénario. L’Association négaWatt a participé activement à plusieurs groupes de travail sur les sujets bâtiment, mobilité, industrie, énergies renouvelables, et sur des thématiques transversales. Plusieurs contributions écrites et orales ont été transmises, associant expertise technique et données de terrain. La vision négaWatt sur la trajectoire à engager pour atteindre une France neutre en carbone est attendue puisqu’à ce jour le scénario négaWatt est le seul à parvenir à cet objectif.

Dans un dossier de presse publié le 11 juillet 2018, l’Association négaWatt a exprimé son regard sur les travaux en cours en proposant une analyse autour de trois sujets essentiels : la rénovation énergétique du bâtiment, la mobilité, ainsi que la trajectoire électrique et nucléaire.

Suite à la présentation mi-juillet par la DGEC d’une première version complétée de son scénario, l’Association négaWatt reste vigilante et mobilisée. Force est de constater que beaucoup reste à faire pour relever les ambitions afin de s’assurer que la version finale de la Stratégie nationale bas-carbone permette à la France de tenir ses objectifs climat.


À lire également